Une nouvelle tendance : le placement de produits inversé !

Vous en avez assez d’être harcelé par des publicités à longueur de journées ?

Devant ce rejet les marques cherchent de nouveaux moyens afin de vous toucher et les émissions de télévision de se financer. Une méthode commence à s’installer : le placement de produits inversé !

Vous connaissez le placement de produits classique qui consiste à intégrer des marques dans les scénarios des fictions. « Le placement de produits inversé » c’est le lancement dans le monde réel de marques fictionnelles, déjà ancrées dans la culture populaire. La démarche est plus fructueuse que la création d’une nouvelle marque à partir de rien en attirant l’attention à moindre frais. Condition indispensable pour que cette méthode fonctionne : un public fidèle et dévoué à la série !

La série TV américaine « The Office » de la NBC qui pratique déjà le placement de produits  s’est lancée dans le « placement de produits inversé ». Plutôt que des séquences traditionnelles dans lesquelles des produits réels apparaissent au sein de la fiction, « The Office » compte désormais une marque de papier de bureau fictive : Dunder Mifflin (du nom de l’entreprise fictive de la série).

Malgré l’arrêt de la série en 2013 après 9 saisons, la marque a annoncé cette semaine l’élargissement de sa gamme de produits (blocs-notes, marqueurs, boîtes de rangement, gobelets en papier…). En plus de profiter de la notoriété de la marque, les fournitures de bureau offrent un autre avantage : une garantie d’exclusivité. En effet la marque n’est disponible que sur les sites quill.com et staples.com. Cette exclusivité permet de renforcer la différenciation et de créer une plus grande loyauté envers la marque.

« The Office » n’est pas la seule fiction a avoir surfé sur la vague du « placement de produits inversé ». Voici quelques exemples qui vous parleront sans doute : Buzz Cola de la sitcom Fox « The Simpsons » qui a été vendue par 7-Eleven en 2007, la boisson énergétique Brawndo du film de 2006 « Idiocracy », les bonbons Wonka inspirés par le film « Charlie et la chocolaterie » ou encore les restaurants Bubba Gump Shrimp Company inspirés par le film «Forrest Gump».

Alors avez-vous été convaincu par cette nouvelle méthode ?

 

2 Commentaires

  1. Je ne suis pas sûr de bien saisir le concept, une marque fait connaître ses produits via une série TV ? Ces produits existent-ils avant leur introduction dans le scénario ou bien sont-ils crées en vrai après une longue période de présence fictive comme la bière Duff dans « les simpsons » par exemple ?

    • Ces produits sont créés et commercialisés après leur apparition dans les séries TV ! Exactement comme la bière Duff dans « Les Simpsons » 🙂