Placement basé sur la localisation géographique : entre scandale et promotion touristique

Forks, Washington (Twilight) ; Bruges, Belgique (Bons Baisers de Bruges) ou encore le musée d’histoire naturelle de New York (Une nuit au musée) attestent du pouvoir du placement basé sur la localisation géographique. Mais l’impact sur ces lieux n’est pas toujours positif…

La série américaine à succès « Homeland » fait actuellement l’objet de nombreuses critiques de la part des libanais. Selon eux, la série ne fait que véhiculer les « pires clichés » sur Beyrouth. Et que pensez du film «Very bad Trip » et de l’image qui est donné de Las Vegas et la Thailande ?

Aujourd’hui, ce sont les responsables de la ville de Fargo dans le Dakota du Nord qui craignent pour l’image de leur ville avec la sortie prévue de la série « Fargo » inspiré du thriller sanglant et enneigé des frères Coen. Même si la plupart de l’action-et lieux de tournage-du film se sont déroulés dans le Minnesota, le nom du film suffit à faire référence à la ville.

Mais la Turquie reste le pays avec la plus grosse histoire à Hollywood. Reste à savoir si le nouveau « James Bond » fera tomber les clichés attachés au pays. Surtout après  « Midnight Express » sans doute la représentation la plus dommageable de la nation et de son peuple.

James Bond est sans doute la série qui est à l’origine des plus grands succès touristiques. « L’ile de James Bond » en Thailande et sa plage emblématique où en 1974 a été tourné « l’homme au pistolet d’or » est régulièrement prise d’assaut par les touristes.

Cependant ces placements basés sur la localisation géographique peuvent malgré une représentation négative à l’écran avoir un effet bénéfique. A titre d’exemple, le film dramatique « The Help » qui dépeint la ville de Jackson dans le Mississippi comme un foyer du racisme a servi de base à la politique de lutte contre le racisme.

Et vous, laisserez-vous un film vous influencer sur votre prochaine destination de vacances ?