Pas sans mes Ray-Ban à l’écran !

Ray-Ban fête cette année son 75ème anniversaire et à cette occasion un article sur la marque s’impose.

Ray-Ban a inscrit le placement de produits dans sa stratégie marketing globale et prouve l’efficacité de cette méthode de communication quand elle est réalisée avec panache.La marque n’a plus à convaincre aux Etats-Unis où elle est portée par les stars du cinéma hollywoodien. Elle a même su s’imposer en Inde : premier pays producteur de films au monde !

Diverses initiatives marketing ont été réalisées mais c’est le rôle que la marque a joué dans « Dabangg », film d’action indien (2010) avec  Chulbul Pandey, qui a étendu « son image cool » au plus grand nombre. A chaque fois que Salman Khan (Chulbul Pandey) -un condensé du flic viril, rouleur de mécaniques, légèrement à l’étroit dans sa chemise-apparait à l’écran c’est avec une paire de Ray-Ban. Après « Dabangg », la présence de la marque est devenue plus évidente dans les films et un policier indien ne pouvait apparaitre sans sa paire de Ray-Ban.

Le placement de produits a rehaussé l’image de la marque et a définitivement mis fin aux idées reçues qui voulaient que Ray-Ban ne soit réservé qu’aux consommateurs à hauts revenus.Comme après la sortie du film « Top Gun » aux Etats-Unis, la sortie de « Dabangg » en Inde a conduit à une augmentation de 40% des ventes de la marque Aviator !L’Inde, Delhi et Mumbai sont les plus grands marchés pour Ray-Ban avec pour cœur de cible les jeunes adultes entre 25 et 35 ans avec un revenu.

Outre les lourdes dépenses de communication et la créativité dont fait preuve la marque, c’est réellement le placement de produits qui a permis à Ray-Ban de toucher un large public. Place to Be Media a eu la chance de collaborer avec la célèbre marque sur des fictions françaises !

Pour la petite histoire, la marque américaine de lunettes de soleil a été créee en 1937 par Bausch & Lomb pour l’armée de l’air américaine.Cette dernière voulait des lunettes de soleil qui protègent les yeux des soldats de la lumière nocive tout en gardant un look élégant. En 1999, le groupe Luxottica a racheté Ray-Ban à Bausch & Lomb pour 640 millions de dollars !

Alors comme vos héros de cinéma, adoptez la « Ray-Ban attitude » !