Les placements de produits les plus polémiques de l’histoire

Un placement de produit est réussi lorsque les produits et les valeurs d’une marque sont correctement mis en avant. Il doit également être subtil pour s’insérer naturellement dans le décor et dans la narration. Quand tous ces facteurs sont vérifiés, un placement de produit représente une réelle opportunité pour la marque car elle est mise sur le devant de la scène.

Depuis plusieurs années, les placements de produits sont devenus très fréquents dans le monde du cinéma. Bien qu’ils soient pour la plupart très qualitatifs, il est arrivé que des placements de produits fassent polémiques et finissent par ternir l’image de certaines marques. 

Voici quelques exemples de ce type de placement :

Des téléphones, montres connectées et ordinateurs Samsung ont été placés à plusieurs reprises dans Jurassic World. Cependant, ces produits sont parfois inutilisables au cours de certaines scènes. Cela finit ainsi par poser des problèmes aux personnages. Lors d’une autre scène, on aperçoit même une montre connectée couverte de sang au bras d’un cadavre. Ces placements ne mettent en aucun cas la marque en valeur et nuisent à son image.

Dans le film culte E.T. de Steven Spielberg, la marque de bière Coors apparait. L’extraterrestre consomme cette bière jusqu’à finir ivre. Le petit Elliot, étant relié par télépathie à E.T., se retrouve alors dans le même état. C’est un placement polémique étant donné qu’un jeune enfant finit par s’endormir en plein cours à cause d’une boisson alcoolisé. L’image de la marque ne peut qu’être détériorée.

Le Xbox Kinect était un système de jeu vidéo permettant de se voir à l’écran tout en jouant à des jeux vidéo. Microsoft a choisi de promouvoir son produit dans le film Paranormal Activity 4. Cependant, ce placement n’était pas très pertinent car le Xbox Kinect sert à montrer les fantômes et les démons à travers la caméra du jeu. Plutôt effrayant comme placement …

Dans « Retour vers le futur 2 », la marque Calvin Klein n’apparait qu’à une seule reprise dans une scène peu avantageuse. On aperçoit le produit sur un banc en pleine rue sur lequel dort un sans-abri. La production a été obligée de rembourser une partie de l’argent que la marque avait dépensée.

Evidemment, vous ne retrouverez jamais ce type de placement de produits chez Place to Be Media car nos engagements sur la visibilité et la scénarisation des partenariats sont systématiquement clair et précis 😉