Le pire placement de produit de l’histoire ?

Bien que le placement de produit soit bien implanté, il peut y avoir des ratés qui interviennent de temps à autre, surtout lorsque le placement n’est pas bien contractualisé.

Mais il est aujourd’hui question de parler de ce qui semble être le pire placement de produit de l’histoire… C’est lors d’une séquence d’un des épisodes du reboot de la série « Sex and the City » nommé « And Just Like That », dans lequel l’un des personnages principaux s’entraîne sur un tapis de course de la marque d’équipement sportif haut de gamme « Peloton », qu’il est victime d’un arrêt cardiaque brutal et fatal pour le personnage.

Ce décès fictif va avoir de lourde répercussion sur la marque visible à l’écran. Peloton ira jusqu’à subir une vindicte assez violente sur les réseaux sociaux qui entraîna une chute de près de 5,4% du cours de l’action à Wall Street.

Mais c’est sans compter sur l’équipe Marketing de Peloton qui a tenté de sauver la réputation de l’entreprise avec une réponse courageuse et osée : un petit film montrant la résurrection du personnage défunt qui propose un tour de vélo en s’exclamant : « La vie est courte ».

Un coup de poker qui s’est avéré bénéfique pour la marque qui semble s’être extirpé de cette situation des plus délicates.

Dans tous les cas chez Place To Be Media avec la mise en place systématique d’un contrat clair et précis, ce genre de désagrément ne risque pas d’arriver !